Mon compte

panier

panier

0 articles: CHF 0.00

Afficher le panier

Élevage piscicole

Le Tropenhaus Frutigen a sans relâche, depuis les premiers esturgeons élevés dans ses bassins en 2005, tout mis en œuvre pour se positionner comme leader en matière d'élevage piscicole durable. En coopération avec le Centre pour la médecine des poissons et des animaux sauvages de l'Université de Berne, elle a optimisé les conditions d'élevage et développé de nouvelles méthodes plus respectueuses des animaux, par exemple pour déterminer le moment de la maturité optimale du caviar. Aujourd'hui, 80'000 esturgeons évoluent dans les bassins piscicoles, sans compter les perches (photo ci-dessus), les sandres et les ombres.

Outre l'eau chaude jaillissant des profondeurs du Lötschberg, le système de circuit fermé de le Tropenhaus Frutigen contribue également à son succès: les bassins d'eau sont conçus de telle sorte que c'est toujours la même eau traitée qui circule. Des pompes acheminent l'eau depuis les stations centrales de traitement de l'eau en haut vers les bassins. L'eau circule en bas dans les bassins et repasse de temps à autre par le système de purification. Des installations de filtrage performantes rendent la qualité de l'eau des bassins exceptionnelle, ce qui contribue à la santé et à l'excellence des produits. La durabilité et le bien-être des animaux sont au cœur des priorités dans la pisciculture de la Maison tropicale de Frutigen.

Le poisson est un aliment sain et apprécié. La consommation de poissons le démontre car celle-ci a considérablement augmenté ces dernières décennies. Par conséquent, les ressources halieutiques dans les eaux de surface, et donc également les populations d'esturgeons, ont considérablement diminué: la surpêche, triste diagnostic mondial. Outre la consommation de poissons, c'est surtout le caviar, très prisé et coûteux, qui est responsable du fait que la plupart des 26 espèces d'esturgeon sont désormais menacées d'extinction. La pêche sauvage de l'esturgeon est aujourd'hui interdite pratiquement dans le monde entier. Une alternative judicieuse et durable à la pêche sauvage est donc l'élevage piscicole. les poissons se développent dans des étangs ou des bassins et bénéficient d'une alimentation sans apport médicamenteux ou hormonal.